Casinos au Japon: Feu vert du gouvernement

Home/Casinos Japon/Casinos au Japon: Feu vert du gouvernement

Casinos au Japon: Feu vert du gouvernement

Casinos au Japon légaux suite à une loi votéeDes casinos au Japon verront le jour courant 2018-2019 suite à la loi votée par le gouvernement nippon. Après de âpres discussions avec l’opposition, la majorité a réussi à faire passer la loi qui autorise les casinos au Japon. Ainsi, les japonais n’auront plus besoin de se déplacer à Macao ou Singapour pour jouer aux jeux de casino. De plus, Tokyo va accueillir en 2020 les prochains Jeux Olympiques et l’état nippon tient absolument à ce que des casinos puissent accueillir les 40 millions de touristes prévus pour ce grand événement. En 2013, le premier ministre Shinzo Abe a visité les casinos de Singapour le Marina Bay Sands et le Resort Worl Sentosa. En 2011, ces deux établissements de jeux avaient enregistré un produit brut des jeux supérieur à l’ensemble des casinos de Las Vegas. Le Japon a compris l’importance des casinos terrestres dans son île.

Casinos au Japon : bon pour le tourisme, mal pour l’addiction

Les casinos terrestres sont un argument fort pour attirer des touristes. Les casinos au Japon devraient donc attirer du monde notamment pour les JO de Tokyo en 2020. Cette année, 20 millions de touristes ont débarqué au Japon. L’Etat planche sur le double pour les JO 2020. Les casinos terrestres ont une certaine importance pour les touristes. Ces derniers aiment se détendre autour d’une table de black jack, baccara, roulette ou poker voire face à une machine à sous. Les casinos au Japon devraient engranger plus de 40 milliards de dollars ce qui représente un beau pactole pour les caisses de l’Etat. Le problème étant l’addiction aux jeux. En effet, selon une étude du ministère de la Santé, près de 5% de la population adulte est accroc au pachinko (jeu mi machine à sous mi flipper NDLR) et aux paris sportifs. Certaines voix s’élèvent contre l’ouverture de casinos terrestres au Japon. Ils craignent que l’addiction va augmenter ainsi que le crime organisé. De plus, certaines organisations pour la protection des joueurs s’alarment de l’accroissement des problèmes sociaux et professionnels.

Les grands magnats de casinos lorgnent ce marché juteux

Avec un marché aux enjeux financiers si importants, tous les grands noms des casinos vont répondre présents pour ouvrir leur propre casino. Ainsi, Sheldon Aldeson, Stanley Ho et Steve Wynn devraient vite accourir pour obtenir l’autorisation d’ouvrir des casinos au Japon. D’autres groupes du monde entier vont également se pencher sur les mesures à prendre pour obtenir une part de marché dans ce pays aux 127 millions d’habitants. Il se pourrait que ces milliardaires voient leur chiffre d’affaires légèrement diminuer dans les casinos de Singapour et de Macao mais vite compensés par la gains engrangés dans les casinos japonais.

18 décembre 2016|Tags: |

About the Author:

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.