Le dynamisme des casinos de Las Vegas pourrait chuter a cause de l'inflationAprès la période difficile de la pandémie internationale de coronavirus Covid-19, il faut bien reconnaître que l’industrie américaine des casinos terrestres a enregistré des résultats extrêmement encourageants. C’est le cas par exemple à Las Vegas.

Néanmoins, certains économistes estiment que l’augmentation des prix à la consommation risque de finir par faire du tort à la célèbre ville qui trône au cœur du désert du Nevada.

Un ralentissement économique attendu à Las Vegas en 2023

Un département de l’Université du Nevada à Las Vegas a récemment publié une intéressante étude qui porte sur l’économie de la célèbre capitale américaine des casinos pour la période allant de 2022 à 2024. Elle montre que les visites dans les établissements de jeux de la ville sont en train de ralentir et que les clients ont tendance à y dépenser moins d’argent.

Les chercheurs ne parlent pas encore de récession à Las Vegas. Néanmoins, il convient quand même de s’attendre à un ralentissement économique au cours de l’année 2023. Il s’agit plutôt d’une bonne nouvelle au final pour les professionnels du secteur, compte tenu de ce qui se passe dans l’économie en général.

C’est ainsi que les données récentes du Produit Intérieur Brut suggèrent que l’économie américaine répond d’ores et déjà à la définition traditionnelle d’une récession, à savoir : 2 trimestres de suite de croissance négative.

L’indice des prix à la consommation à son niveau le plus haut depuis le début des années 1980

A l’heure actuelle, les choses vont très bien pour les casinos de tout l’Etat américain du Nevada. En effet, cela fait maintenant 20 mois de suite qu’ils parviennent conjointement à dépasser la barre symbolique du milliard de dollars de recettes brutes des jeux, ce qui constitue d’ailleurs un record historique.

Malheureusement pour eux, l’inflation est très forte à l’heure actuelle. Or, cela a toujours fini par peser sur les dépenses de consommation des ménages. Quand les consommateurs doivent choisir entre payer leurs factures ou s’offrir une virée à Las Vegas, rares sont ceux qui décident de se rendre au Nevada. Ainsi, comme on sait que l’indice des prix à la consommation est à son niveau le plus haut depuis le début des années 1980, on peut s’attendre à ce que les casinos de cette ville mythique commencent à rencontrer quelques difficultés.

D’ailleurs, on constate d’ores et déjà aux Etats-Unis une réduction des déplacements vers les casinos régionaux en raison du prix élevé de l’essence et une diminution des dépenses impulsives sur des marchés d’envergure nationale comme Las Vegas.

L’augmentation des taux d’intérêt par la Réserve Fédérale

Le problème avec l’inflation est que l’un des seuls moyens de la combattre est que la Réserve Fédérale augmente les taux d’intérêt. Or, elle l’a déjà fait à 6 reprises cette année. A chaque fois, cela entraîne une hausse des coûts d’intérêt sur les soldes des cartes de crédit, ce qui dissuade encore un peu plus les consommateurs à se rendre à Las Vegas.

En outre, des taux d’intérêt élevés limitent l’accès des opérateurs de casinos aux marchés de la dette.

jouer