Fusion Paddy Power – Betfair, c’est fait !

Home/Paddy Power Betfair/Fusion Paddy Power – Betfair, c’est fait !

Fusion Paddy Power – Betfair, c’est fait !

Betfair devient Paddy Power BetfairAprès quelques mois de procédure et les accords successifs de la Commission Britannique de contrôle des marchés et de la compétition, et du régulateur irlandais, Betfair et son homologue Paddy Power ont officiellement laissé leur place sur les marchés boursiers à Paddy Power Betfair, la nouvelle entité née de leur fusion. PPB est donc officiellement lancé !

Paddy Power Betfair, le nouveau géant des paris sportifs en ligne

Avec des revenus combinés de plus d’1,4 milliard d’euros, la nouvelle entité qui a fait son entrée conjointement sur le London Stock Exchange et l’Irish Stock Exchange ce 2016, se positionne en tête de sa catégorie dans le FTSE 100. Grâce au mariage des deux gros bookmakers, Paddy Power Betfair pèse en effet 9,4 milliards de dollars de capitalisation. Ce qui en fait incontestablement l’un des maîtres du moment. Hors des marchés boursiers, c’est à Dublin que PPB installe ses bureaux afin de gérer les activités des deux anciennes entreprises (qui continueront d’ailleurs à opérer en ligne avec leurs dénominations initiales respectives) sur les continents où elles sont présentes : en Europe, aux Etats-Unis, mais aussi en Océanie. Au total, cela représente une clientèle estimée à plus de 4 millions de joueurs et 600 kiosques physiques. Conformément aux dispositions de l’accord de fusion, Paddy Power Betfair aura pour PDG l’actuel Directeur Exécutif de Paddy Power, Andy McCue, et pour Directeur Général, Breon Corcoran, l’actuel Directeur Exécutif de Betfair.

Une fusion actée

Tout semble donc désormais réglé, et plus rien ne devrait donc remettre en cause l’aboutissement de ce rapprochement quelque  peu exceptionnel entre deux des plus importants acteurs du jeu d’argent en ligne en Irlande et dans le reste du monde. Conformément aux dispositions édictées par les régulateurs britannique et irlandais, tous les contours de l’opération seront donc réglés avant la fin du mois de mars afin de boucler définitivement une procédure entamée depuis quelques mois.

En accord avec les mêmes dispositions, Paddy Power a déjà annoncé aux propriétaires de ses titres, la répartition du bénéfice exceptionnel issu de cette fusion : 80 millions $.  Précisons également que dans le cadre de cette fusion, Paddy Power conservera 52% des actions de la nouvelle entité, contre 48% pour Betfair.

La première d’une longue liste ?

Paddy Power et Betfair ne sont visiblement pas les seuls opérateurs de casinos et de paris sportifs en ligne à vouloir fusionner. En effet, 2015 a connu plusieurs autres annonces de rapprochement entre d’autres acteurs du secteur comme Ladbrokes et Coral, ou encore GVC et Bwin Party. La fusion des deux premiers, qui devrait intervenir sous peu, verra la naissance d’un nouveau groupe capitalisant 2,3 milliards $, un peu plus que les 900 millions $ qui découleraient d’une fusion entre GVC et Bwin Party. Dans tous les cas, on reste dans le haut du tableau, tandis qu’en arrière-plan, ces rapprochements entre géants font trembler certains employés qui redoutent les potentielles suppressions d’emplois qui caractérisent généralement ce type de grosses transactions financières.

8 février 2016|Tags: , , |

About the Author:

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.