Les croupiers de Macao s’inquiètent de leur exposition aux radiations des tables de jeu “intelligentes”

Les croupiers des casinos de Macao craignent pour leur santéDe nombreux croupiers employés dans les casinos de Macao ont récemment soulevé une plainte : les tables « intelligentes » émettraient des radiations qui seraient à l’origine de divers problèmes de santé.

Avant de se prononcer sur cette inquiétude, le régulateur local demande aux exploitants de casinos de fournir des preuves que la nouvelle technologie n’a aucun impact négatif sur la santé des employés.

Le rôle de la nouvelle technologie

Les « smart tables » qui sont à l’origine des inquiétudes actuelles des croupiers de Macao intègrent une nouvelle technologie appelée CCAS (Casino Chip Attribution Systems), un système d’attribution de jetons de casino. Cette technologie incorporant la RFID (Identification par radiofréquence) est utilisée depuis près de 20 ans à Las Vegas et permettait de pister facilement les jetons.

Conçue dans le Nevada, puis répandue dans le monde entier, elle permettait notamment d’éviter la contrefaçon de jetons. De grandes avancées donc. Mais ce n’est pas tout. Des avancées encore plus spectaculaires ont également été incorporées au système au cours de ces dernières années. Le système inclut désormais un lecteur introduit dans la table qui permet de suivre avec précision, tous les jetons du jeu.

Le lecteur suit également les jetons se trouvant dans la pile de chaque joueur ainsi que les montants de chaque mise. Aussi, il a la capacité d’orienter les chefs de table en leur donnant une idée de quelle action exécuter et à quel moment de la partie.

Une technologie aux effets inconnus

Si cette technologie apporte une certaine innovation dans les casinos de Macao, elle n’est pas forcément la bienvenue pour tout le monde. Pour les croupiers qui tiennent ces tables, elle serait à l’origine de certaines radiations néfastes. Ces travailleurs pensent notamment que le système émet une certaine chaleur qui pourrait être la source de nombreux problèmes de santé.

Certains croupiers macanéens ont même préconisé de faire retirer ce système, laissant entendre qu’ils avaient été exposés à une « utilisation inconnue » d’une technologie électrique dont ils ne connaissent pas toutes les conséquences.

Afin de se faire entendre, ils ont sollicité les services d’un avocat afin de les représenter et de porter l’action en justice si nécessaire.

Une preuve écrite des exploitants de casinos exigée

De leur côté, les fabricants et les opérateurs de casino assurent que l’introduction de la CCAS sur les tables ne présente aucun danger. Afin d’apaiser les travailleurs, Ella Lei, directrice de la Fédération des Unions de Commerçants de Macao, demande aujourd’hui au opérateurs de fournir des preuves concrètes que le système est totalement inoffensif.

Pour la femme de droit, si les opérateurs ou les dirigeants disposent d’éléments probants dans ce sens, ils devraient être rendus accessibles au grand public.

Abondant dans le même sens, le Bureau d’inspection et de coordination des jeux de Macao, a également rassuré les travailleurs qu’il effectuera des contrôles réguliers afin de s’assurer que toutes les règles de sécurité sont respectées.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) reconnaît elle aussi, cette inquiétude planétaire que suscite la technologie RFID et les champs électromagnétiques associés par les lecteurs de manière globale.

Cependant, fautes de preuves concrètes, l’organisation reste prudente quant aux éventuels effets néfastes de cette technologie.