Casino en ligne VbetLa UK Gambling Commission est connue pour surveiller scrupuleusement le marché britannique des jeux. Ainsi, elle a l’habitude d’infliger régulièrement des sanctions, chaque fois qu’un opérateur ne respecte pas pleinement la réglementation en vigueur au Royaume-Uni.

Nous venons juste d’en avoir une nouvelle confirmation. En effet, la célèbre autorité de régulation vient juste de condamner Vbet à une amende de 337 631£, ce qui représente à peu près 385 763€, pour des infractions liées à la lutte contre l’addiction et le blanchiment d’argent.

Des opérateurs licenciés tenus de respecter la loi Gambling Act 2005

La principale loi qui entoure l’industrie des jeux au Royaume-Uni s’appelle Gambling Act 2005. Tous les opérateurs qui possèdent une licence doivent la respecter scrupuleusement. D’ailleurs, la UK Gambling Commission est justement chargée de s’en assurer.

En vertu de cette fameuse réglementation, qui fait à l’heure actuelle l’objet d’une révision par le gouvernement britannique, les différentes plateformes de jeux en ligne autorisées dans le pays doivent notamment s’assurer de l’équité des parties, protéger les personnes à risque ainsi que les mineurs et écarter toute activité criminelle.

Des manquements en matière de sécurité des joueurs et de blanchiment d’argent

Depuis quelques temps maintenant, la UK Gambling Commission enquêtait sur les activités de Vbet. Cela lui a permis de mettre à jour un certain nombre de lacunes et autres infractions qui se sont déroulées au cours de la période allant des mois d’octobre 2020 à juin 2021.

L’opérateur mettait en œuvre des politiques, contrôles, pratiques et procédures qui n’étaient pas suffisants ou même conformes à ce que prévoit la réglementation en vigueur au Royaume-Uni.

Cela concernait aussi bien la sécurité des joueurs face à l’addiction ou bien le blanchiment d’argent.

Par exemple, l’autorité de régulation a fait savoir qu’un client avait pu déposer 14 850£ (soit environ 16 967€) en seulement deux mois alors que Vbet n’avait jamais vérifié de manière adéquate la provenance de ces fonds.

De même, il a mis en place des seuils pour certains joueurs en fonction de leurs gains et non de leurs revenus. Enfin, des clients ont pu déposer beaucoup d’argent et tout perdre en très peu de temps sans aucune intervention de la part de l’opérateur.

Une amende affectée à différents objectifs

C’est pour les différents manquements à la règlement en vigueur au Royaume-Uni qu’une sanction a été infligée à Vbet. Ce dernier a d’ores et déjà fait savoir qu’il acceptait son amende fixée 337 631£.

Sur ce montant, 302 500£ (345 624€) doivent être versés au projet National Responsible Gambling qui aide au traitement et à la recherche sur le jeu problématique. 15 605£ (17 829€) doivent couvrir les coûts de l’enquête. Quant au reste, il sera affecté à d’autres causes socialement responsables.

En outre, l’opérateur doit également se soumettre à un audit de 12 mois effectué par un tiers. Celui-ci doit permettre de déterminer s’il met bel et bien en œuvre les contrôles et les processus imposés par le cadre réglementaire.

jouer