Joueurs hollandais veulent être remboursés de pertes aux jeux en ligneC’est au cours du mois d’octobre 2021 que les Pays-Bas ont légalisé les jeux en ligne. Comme le prévoit la réglementation en vigueur, une autorité de régulation a été créée.

Elle est chargée de veiller à la protection des joueurs et de la délivrance des licences. A l’heure actuelle, il y a 24 opérateurs autorisés sur ce marché pour proposer des machines a sous et autres jeux traditionnels de casino.

Seulement voilà : avant son ouverture, il y avait quand même une offre qui s’est développée dans l’illégalité.

A l’heure actuelle, certains joueurs qui ont perdu gros cherchent maintenant à se faire rembourser.

Près de 100 joueurs représentés par l’avocat Benzi Loonstein

Avant le mois d’octobre 2021, des opérateurs proposaient déjà une offre de jeux en ligne aux clients néerlandais, sans avoir obtenu la moindre autorisation dans le pays. Comme ils n’étaient pas aussi encadrés qu’aujourd’hui, certains pouvaient adopter des comportements tendancieux.

D’ailleurs, le gouvernement a reconnu plus tôt cette année que les opérateurs présents avant la légalisation du marché étaient bel et bien dans l’illégalité.

C’est ainsi qu’il y a à l’heure actuelle à peu près 100 joueurs qui cherchent à récupérer leur argent qu’ils ont perdu avant la délivrance des premières licences. C’est l’avocat Benzi Loonstein qui porte ce dossier.

Il a annoncé que la plupart des personnes qui l’ont contacté étaient jeunes et vulnérables. Certains ont perdu des sommes qui se chiffrent en centaines de milliers d’euros.

Cela aurait eu des répercutions extrêmement graves pour eux comme l’accumulation de dette, la perte de leur maison ou de leur emploi mais aussi des relations tendues avec leur famille ou leurs proches.

Des cadeaux, des bonus et autres promotions qui ont poussé certains joueurs à miser davantage

Selon l’avocat Benzi Loonstein, ces clients ont décidé de jouer volontairement. Cependant, ils ont été poussés à miser davantage en recevant des cadeaux, des bonus ou autres promotions de la part des opérateurs. Ce sont ces méthodes qui ont poussé certains de ces clients qui aiment bien jouer occasionnellement à perdre des milliers d’euros.

A l’heure actuelle, la réglementation en vigueur aux Pays-Bas imposent aux opérateurs licenciés de promouvoir au maximum le jeu responsable. Ainsi, ils doivent proposer des méthodes pour permettre aux joueurs de contrôler leurs pertes et de prévenir les dommages causés par le jeu. Or, avant la légalisation du marché, les opérateurs n’offraient pas ce type de service.

On sait par exemple qu’un joueur a commencé par déposer simplement 100€ sur une plateforme de jeux en ligne. Au final, il a perdu plus de 150 000€, ce qui correspond à toutes ses économies, en seulement un an et demi. Ce joueur affirme qu’il disposait d’un responsable VIP attitré avec qui il avait de fréquents contacts. Il s’agit d’ailleurs de l’une des raisons qui l’ont poussé à toujours jouer davantage.

L’avocat Benzi Loonstein a fait savoir que ce n’était absolument pas un cas isolé. Voilà pourquoi des joueurs se sont groupés pour demander à être remboursés. Ils ont été encouragés dans cette voie par des démarches juridiques similaires qui ont réussi avec succès dans d’autres pays comme l’Autriche et l’Allemagne par exemple.

jouer