Croupier s’impose indiscutablement comme un métier passionnant. Se pratiquant dans un casino, un cercle ou un club de jeux, il consiste à gérer les parties sur une table dédiée à un grand classique. Il peut s’agir par exemple de la roulette, du blackjack ou encore du baccarat par exemple. Il faut alors lancer la bille d’ivoire dans le cylindre ou manipuler les cartes, tout en vérifiant que personne ne triche.

Et à la fin d’une partie, le croupier ramasse les jetons des mises perdantes et paie les paris gagnants. Certains lecteurs se demandent peut-être combien gagne un croupier en France.

Cela tombe bien puisqu’il s’agit précisément du sujet que nous allons aborder ci-dessous.

Quelques chiffres intéressants sur les croupiers

Avant toute chose, nous allons évoquer une série de pourcentages dignes d’intérêt. Sur le sol français, on trouve en ce moment à peu près 117 200 personnes qui exercent la profession de croupier.

Dans ce métier, il y a environ 56% de femmes pour 44% d’hommes et l’âge moyen le plus fréquent se situe entre 20 et 25 ans. Près de la moitié des croupiers travaillent en CDI (46,1%). Sinon, ils le font en CDD (13%), travail occasionnel (4%), apprentissage (3,5%), travail temporaire (2,1%) et autres (31,2%).

Enfin leurs employeurs sont généralement de petites structures :

  • de 1 à 9 salariés dans 28,5% des cas,

  • de 10 à 19 salariés dans 11,6% des cas,

  • de 20 à 49 salariés dans 14,3% des cas,

  • de 50 à 99 salariés dans 12,2% des cas,

  • de 100 à 249 salariés dans 8,3% des cas,

  • de 250 salariés ou plus dans 21,8% des cas.

Le salaire médian et les pourboires

En moyenne, un croupier employé en France à plein temps gagne 1 522€ nets par mois sur 12 mois, soit un salaire moyen brut de 23 415€ par an. Dans la plupart des cas, les hommes gagnent un peu plus que les femmes : 1 586€ nets par mois contre 1 484€, ce qui fait 6% de moins.

A cette rémunération soumise à l’impôt, il faut ajouter les éventuels pourboires que peut recevoir un croupier. Dans ce domaine, les choses sont parfois très différentes en France d’un casino à un autre. Ainsi, certains interdissent carrément cette pratique. Quand elle est autorisée, l’argent peut revenir à l’établissement, à l’ensemble des employés ou au croupier concerné.

La grille de salaires des professionnels du casino

Terminons cette évocation de la rémunération des croupiers en France en présentant le barème du salaire minimum mensuel net pour les employés des jeux traditionnels à plein temps :

  • Niveau 1 – croupier novice avec une expérience de moins de 12 mois : 1 515€,

  • Niveau 2 – croupier sur une table de boule : 1 571€,

  • Niveau 3 – croupier de 2ème catégorie : 1 654€,

  • Niveau 3 – croupier de 1ère catégorie : 1 781€,

  • Niveau 3 – sous-chef de table : 1 908€,

  • Niveau 4 – chef de table ou chef de partie au jeu de boule : 2 035€,

  • Niveau 5 – chef de partie jeux : 2 215€,

  • Niveau 5 – chef de partie principal : 2 405€.

FAQ sur le salaire de croupier

Le barème de salaire des employés des jeux traditionnels prévoit qu’un croupier avec moins d’un an d’expérience doit toucher 1 515€ par mois à temps plein.

Oui, certains croupiers peuvent recevoir un pourboire. Néanmoins, tous les casinos n’autorisent pas cette pratique.

Non, les pourboires laissés par les joueurs n’ont pas besoin de figurer sur la fiche de paie. Ils ne sont donc pas taxés.

Un croupier travaille en moyenne en France 35 heures par semaine.

Dans 46,1% des cas, les croupiers sont employés en CDI, ce qui en fait le type de contrat le plus fréquent dans ce métier.