Casinos de Macao : La chute se poursuit sévèrement

Home/Casinos Macao/Casinos de Macao : La chute se poursuit sévèrement

Casinos de Macao : La chute se poursuit sévèrement

Casinos de Macao: le Lisboa est un pionnier de la régionL’industrie des jeux de casinos de Macao va mal. C’est un fait que l’on ne discute plus depuis les derniers mauvais résultats enregistrés des casinos de Macao suite à la campagne anti-corruption initiée par le gouvernement chinois. Et malheureusement, même quand les analystes espèrent une relative modération de cette tendance, surtout après un événement aussi important que le Festival annuel du Nouvel An lunaire, c’est encore sans compter sur la mauvaise santé financière de celle que l’on surnommait encore récemment la Nouvelle Mecque du jeu de casino.

22 mois successifs de chute pour les casinos de Macao

Depuis mi-2014, rien ne va vraiment plus à Macao. La campagne anti-corruption couplée à un ralentissement de l’économie  a occasionné une réelle chute des revenus issus des casinos de la cité autonome. A la fin du mois de mars 2016, c’est une baisse globale de 2,3 milliards $ qui est évaluée par rapport aux chiffres de 2014. Ce qui consacre une régression de 16,3%. Ce qui représente un nouveau camouflet pour les opérateurs installés dans la cité. Ceci d’autant plus qu’avec la célébration annuelle du Nouvel An Chinois en février, les analystes misaient sur une chute globale de 15,5%. Mais c’était visiblement sans compter sur la nouvelle chute de 0,1% enregistrée pour ce même mois.

Des opérateurs qui continuent de se battre sur le terrain

Dans la cité, cette atmosphère morose caractérisée par l’absence des gros parieurs, n’a cependant pas totalement ralenti les velléités expansionnistes des grands groupes casinos. Ainsi, même si beaucoup se demandent encore si les lancements prochains des géants complexes hôteliers de Wynn Macau et Sands China Ltd pourront relancer les affaires, d’autres opérateurs comme Galaxy Entertainment Group Ltd et Melco Crown Entertainment Ltd n’ont pas hésité à se lancer au cours de l’année dernière avec pour mission clairement affichée, d’attirer au maximum une nouvelle clientèle potentielle de joueurs vacanciers.

Des valeurs boursières à la baisse qui inquiètent les investisseurs

Dans ce contexte peu favorable, la valeur des titres boursiers des opérateurs des casinos présents à Macao est loin d’être à son meilleur niveau. Ainsi, c’est une baisse d’environ 46 milliards de valeur boursière cumulée qui a été enregistrée au cours de l’année dernière par les 6 principaux opérateurs présents sur le territoire autonome chinois. Une baisse toutefois modérée par une légère remontée des cours. Cependant les perspectives à court terme restent peu encourageantes, la MGM China Holdings Ltd et la Sands China Ltd. Ayant démarré le second trimestre avec une chute du cours de leurs actions respectives avoisinant les 4%. Un second trimestre 2016 sur lequel les prévisions restent très modestes,  aucun événement majeur n’étant prévu durant cette période.

Pas de reprise réelle prévue avant 2017

Tant de choses qui imposent aux analystes une certaine prudence quant aux prévisions d’une éventuelle reprise durables de l’industrie du jeu à Macao. En effet, après plusieurs faux signaux de reprise au cours des précédents mois, plusieurs spécialistes de la question, dont Karen Tang d la Deutsche Bank, n’envisagent pas une embellie réelle avant le second trimestre de 2017.

13 avril 2016|Tags: |

About the Author:

Leave A Comment